0

Tokyo: musée Edo-Tokyo, Palais Impérial et Ginza

Posted by admin on 1 octobre 2015 in Japon |

Mercredi 30 Octobre. C’est notre dernière journée à Tokyo mais aussi le dernier jour de notre long séjour au Japon. Nous repartons demain matin pour la France. Nous avons pas mal de visites de prévues aujourd’hui: en somme tout ce que l’on avait programmé sur Tokyo mais que l’on n’a pas pu faire. Au programme de la journée: un musée, un parc, un jardin, le quartier Ginza et nos dernières emplettes. Le musée n’ouvre qu’à 9h30 alors on peut se lever un peu plus tard que d’habitude et j’avoue que ça fait du bien avec toute la fatigue accumulée lors de ces dernières journées très chargées ! On prend le petit-déjeuner à l’hôtel qui propose des choses à l’occidentale: café, pain, confiture, œufs, saucisses. Enfin un petit-déjeuner comme on les aime ! Ensuite direction le musée Edo-Tokyo en métro. Vu le nombre de trajets que l’on va faire dans la journée, on prend un pass métro illimité qui aura été bien rentabilisé.

Musée Edo-Tokyo

Musée Edo-Tokyo

Le musée Edo-Tokyo relate l’histoire de Tokyo depuis l’époque Edo jusqu’à aujourd’hui. Il propose des reconstitutions très réalistes de bâtiments des villes Edo et Tokyo. Nous y arrivons pour l’ouverture, il n’y a quasiment personne. Pas besoin de débourser de l’argent pour l’entrée, nous avons notre Grutt pass qui va servir une dernière fois. On profite d’une visite guidée du musée en anglais par un gentil Japonais. Il nous fait la visite de la partie Edo du musée et nous raconte tous les points clés de son histoire avec des histoires d’Empereur, Shogun, Samourais… on se sent privilégiées, un guide rien que pour nous, un professeur d’histoire en quelques sortes. De l’architecture à l’art pictural japonais, tout est abordé de manière pédagogique et passionnée.

Musée Edo-Tokyo

Musée Edo-Tokyo

Presque 2 heures après, nous finissons notre visite de la partie Edo du musée, nous rermercions notre guide, il nous reste la partie Tokyo que nous parcourons toutes seules, assez rapidement car le programme de la journée est chargé. Nous avons vraiment aimé le musée Edo-Tokyo, sans aucun doute le meilleur parmi les quelques-uns que nous ayons visités sur Tokyo.

Musée Edo-Tokyo

Musée Edo-Tokyo

Une fois sorties du musée, nous rejoignons le métro, non sans mal, car on se dirigeait vers la gare Ryogoku JR et non la station de métro Ryogoku. Pas facile avec le métro à Tokyo, entre les lignes JR et les 2 compagnies de métro Toei et Tokyo, il faut parfois marcher pendant plusieurs centaines de mètres pour faire un transfert d’une station à une autre (qui portent pourtant le même nom). Notre petit loupé nous amène donc à nous balader dans Ryogoku, le quartier sumo de Tokyo. On en croise d’ailleurs mais on n’a pas pu les prendre en photo ! Nous reprenons donc le métro pour rejoindre le jardin Koishikawa Korakuen. Ayant noté que c’était un des plus jolis de Tokyo, il ne fallait pas rater ça. Malheureusement, nous avons été plutôt déçues de ce jardin qui nous a semblé peu entretenu. Encore une fois, ce n’est certainement pas la meilleure période pour apprécier ce genre de jardin donc on ne s’avance pas trop.

Jardin Koishikawa Korakuen

Jardin Koishikawa Korakuen

On reprend le métro pour se diriger vers le parc impérial. On s’arrête manger dans un restaurant situé dans la station de métro Otemachi: un menu composé de riz, saumon grillé, un oeuf, un bol de soupe avec légumes et du tofu, rien que ça !

Le Palais impérial de Tokyo est un immense espace vert dans lequel il est agréable de se promener. L’entrée est gratuite. On peut y voir les ruines de l’ancien château d’Edo ainsi que les douves. Nous entrons par laporte Otemon située à l’est et nous nous baladons tranquillement dans les différents parcs. Le plus remarquable est le parc Higashi situé à l’est. Il contient de nombreuses espèces d’arbres ainsi qu’un joli jardin japonais, le Ninomaru.

Palais impérial de Tokyo – jardin japonais Ninomaru

Palais impérial de Tokyo – jardin japonais Ninomaru

Nous nous rendons ensuite dans Ginza, le quartier chic de Tokyo. Un peu comme Omotesando, on y trouve de grandes enseignes comme Chanel, Dior, Cartier, Hermès… On rentre dans les 2 grands magasins Matsuya et Mitsukuoshi, rien que pour leurs sous-sols consacrés à l’alimentation. On y trouve beaucoup de gâteaux et pâtisseries japonaises mais aussi étrangères (françaises aussi).

Quartier Ginza à Tokyo

Quartier Ginza à Tokyo

La soirée se poursuit dans la gare de Tokyo pour y faire nos derniers achats. Et pour notre dernier repas au Japon, nous mangeons dans un sushi-bar situé près de notre hôtel dans le quartier Nihonbashi. Ici, c’est vraiment moderne, on a un écran tactile au dessus de nous et on commande directement tout ce que l’on veut (sushis, boissons, soupe miso, etc.). Une fois les sushis/makis commandés, les assiettes arrivent par plateau sur rails devant nous: il suffit alors de se servir puis on appuie sur un bouton pour que le plateau (vide) reparte. Première fois que l’on voyait cela. Notre journée se termine, nous rentrons à l’hôtel préparer les valises. La nuit sera très courte, demain nous prenons le premier Narita Express à 6h15 pour rejoindre l’aéroport.

Source http://lecourrier.vn/

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2015-2017 gc 2012 conversations All rights reserved.
This site is using the MultiBusiness Child-Theme, v3.1.4, on top of
the Parent-Theme Desk Mess Mirrored, v2.4, from BuyNowShop.com